Bienvenue sur Innovation Porc !

Évaluation et élaboration de normes pour les systèmes de production porcine 

Chargés de projet


  • Lee Whittington, Prairie Swine Centre, Saskatoon (Saskatchewan) 
  • Bernardo Predicala, Prairie Swine Centre, Saskatoon (Saskatchewan)   



Objectifs du projet


• Élaborer une méthodologie pour l’analyse coûts-bénéfices de l’optimisation et de la standardisation des systèmes pouvant s’appliquer aux fermes porcines commerciales.   

• S’assurer que les concepts recensés dans ce projet peuvent être transposés à la ferme, afin de fournir un avantage concurrentiel aux producteurs de porc canadiens.



Résumé du projet


Le projet comprend cinq phases distinctes.

 

Tout d’abord, évaluer les normes existantes élaborées dans d’autres industries et estimer la valeur que ces normes leur apportent. Ces approches de normalisation peuventelles être appliquées aux producteurs de porcs? Et ceux-ci peuvent-ils tirer profit des leçons que les autres industries ont apprises ?

 

Deuxièmement, évaluer les systèmes actuels dans les fermes porcines en exploitation (ex. : ventilation et chauffage) pour déterminer l’efficacité et le coût de fonctionnement, et définir des stratégies pour améliorer le fonctionnement. Par exemple, l’évaluation peut mener à des stratégies pour améliorer l’utilisation d’énergie, qui, selon des recherches préliminaires, varie dans un rapport d’un à quatre pour ce qui est du coût par porc expédié entre les exploitations les plus efficaces et celles qui le sont le moins.

 

Troisièmement, le projet évalue également les normes existantes pour les fermes porcines et les codes de pratiques en production porcine. On examinera plus particulièrement l’impact des changements majeurs survenus au cours des 20 dernières années, entre autres, en matière de génétique porcine (poids corporel, vitesse de croissance, capacité de reproduction, etc.), de pratiques de gestion (densité de logement, allocation d’espace, etc.), de technologie (matériaux de construction, équipement de bâtiments porcins, etc.) et d’exigences liées au bien-être. On examinera également la pertinence des normes et codes existants – certains datant de plusieurs dizaines d’années – afin de déterminer s’ils satisfont encore aux exigences de la production porcine moderne.

 

Quatrièmement, étudier aussi les possibilités de standardisation et d’optimisation des systèmes à l’intérieur du bâtiment porcin. Ce qui impliquera l’élaboration d’une méthodologie qui permettra l’évaluation d’une exploitation, afin de déterminer quels systèmes ne sont pas pleinement optimisés. Cela est particulièrement important, étant donné qu’il y a au Canada de nombreux types de systèmes de production différents.

 

Enfin, sonder l’industrie afin d’identifier les problèmes reliés à la conception et à l’exploitation qui pourraient mener à l’élaboration de normes ou de codes de pratiques nouveaux ou modifiés et adaptés à l’environnement dans lequel se fait la production porcine moderne.

   

Réalisations importantes


Nous avons déterminé que les cinq systèmes les plus importants dans la production porcine étaient :

• Les bâtiments : allocation d’espace, logement des animaux, mise en parquet, revêtements de sol;
• Les systèmes mécaniques : stockage et distribution des aliments, traitement de l’eau, chauffage et ventilation;
• La manipulation des animaux : couloirs, équipement de manipulation et de chargement;
• Les systèmes électriques : éclairage, ventilation, pompes et moteurs;
• Les systèmes liés aux déchets : lisier, élimination des animaux morts.

Nous avons procédé à une analyse approfondie des normes nord-américaines actuelles (et de certaines normes européennes) pour les cinq systèmes. Le résultat est substantiel et fournit un point de vue nouveau et important sur les normes de production porcine.

En examinant la littérature scientifique, nous n’avons pas trouvé d’information utile sur l’évaluation comparative, ce qui renforce l’approche novatrice employée dans ce projet pour évaluer la conception des systèmes et l’efficacité de l’exploitation. Cela signifie aussi que notre méthodologie ne peut bénéficier de ce que d’autres ont appris.

Avec l’achèvement de l’analyse des normes et de l’examen de la littérature, nous avons entrepris l’évaluation des moyens de réduire les coûts d’exploitation ou des façons d’améliorer l’efficacité des cinq systèmes. Une fois complété, le projet aura identifié les cinq ou six principaux départements de la ferme où des lacunes dans les connaissances entravent l’élaboration de normes efficaces.

 

Documents associés

Que peut-on apprendre de l'attelage 3-points ? - Bulletin octobre 2012 

Systèmes liés à la production porcine - Nouveaux outils pour identifier les meilleurs

 

Entrevue Farmscape : Novembre 2012 - Codes et normes de construction améliorés : on encourage les producteurs de porcs à participer

 

Entrevue Farmscape : Decembre 2012 - Améliorations des normes de construction des porcheries : vers une réduction des coûts de production du porc